×
Accueil > Actualités > Cabinet de groupe et Médecin traitant
 
Généraliste

Actualités

Cabinet de groupe et Médecin traitant

Publié le : 3 janvier 2012, par

Après avoir vu un patient de mon associé, jeune sans argent et fait un tiers payant, j’ ai oublié de cocher la case "médecin de substitution", la caisse ne me verse que 30% au lieu de 70% du montant de la consultation. J’ écris à la caisse que la convention reconnait comme médecin traitant les associés et que conséquemment je dois être considéré comme médecin traitant ce qui devrait me dispenser de ces manœuvres "vexatoires" et me permettre de toucher la totalité de mon dü. En pièce jointe la réponse, l’ informatique médiévale des caisses et encore mise en avant pour justifier cette spoliation, alors qu’ en manière de renseignement Mme la Caisse fait mieux que la Stasi .... une grand fatigue m’envahit !!


LA REPONSE DU DR JEAN 
NAIPLE-HUNLECUT


Madame,

je lis dans votre courrier :

« En réponse à votre courrier dont copie ci-jointe, je vous confirme que la
convention prévoit qu’un médecin exerçant la même spécialité dans le
même cabinet médical peut être considéré comme remplaçant de son
collègue. »

Vous faites erreur.

La convention ne prévoit pas « qu’un médecin exerçant la même spécialité dans le même cabinet médical peut être considéré comme remplaçant de son collègue » comme vous l’écrivez.

La convention, ou plus précisément la Loi (ce qui est un peu plus sérieux, et ce à quoi vous n’avez pas la possibilité de vous soustraire même en usant de tous les artifices dont vous avez l’habitude) dit précisément ceci :

Les médecins exerçant dans le cadre de la même spécialité au sein d’un cabinet médical situé dans les mêmes locaux ou dans un centre de santé mentionné à l’article L. 6323-1 du code de la santé publique peuvent être conjointement désignés médecins traitants.
(CODE DE LA SECURITE SOCIALE (Partie Législative) Article L162-5-3,(Ordonnance nº 96-345 du 24 avril 1996 art. 17 VI, art. 20 I, Journal Officiel du 25 avril 1996 en vigueur le 1er janvier 1997) ,(Loi nº 99-1140 du 29 décembre 1999 art. 24 XVI, Journal Officiel du 30 décembre 1999), (Loi nº 2004-810 du 13 août 2004 art. 7, Journal Officiel du 17 août 2004), (Loi nº 2005-1579 du 19 décembre 2005 art. 37 III, Journal Officiel du 20 décembre 2005)

Il ne m’incombe pas, en conséquence, de me signaler comme remplaçant de mon collègue.
Il vous incombe en revanche, de considérer que nous sommes conjointement médecins traitants de l’ensemble de la patientèle du cabinet, et ainsi de rembourser convenablement sans user davantage le papier de l’administration que vos neurones, les patients qui consultent l’un OU l’autre de nous.

Vous voudrez bien faire rentrer votre fichue informatique dans la Loi , et non le contraire, à l’avenir.

Bien à vous (quoique passablement excédé par vos incessantes arguties)

Docteur Jean Naiple-Hunlecut

Document à télécharger

La lettre de Madame Lacaisse

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale