×
 

Actualités

Certains ont la mémoire courte... Pas la FMF.

Publié le 29 mars 2017, par Fédération des Médecins de France (Admin)

La négociation conventionnelle a été longue : 6 mois...
Les délégations de spécialistes de la FMF ont été nombreuses et variées à chaque séance en fonction des ordres du jour.
Cette politique de négociations a permis à la FMF de faire des propositions au plus près des préoccupations, spécialité par spécialité : d’une négociation finale sont sorties des avancées pour chacun.
La Convention est imparfaite : si la FMF l’a signée, c’est pour éviter un Règlement Arbitral plus désastreux encore, en particulier pour les spécialistes.
On remarque avec le résultat de la négociation des dentistes que ce choix cornélien était néanmoins judicieux.
La Fmf n’entend pas que ces efforts de négociation soient « capitalisés » par d’autres organisations syndicales qui ont refusé de signer la convention et ses avenants, mais s’attribuent les résultats, résultats qu’ils n’ont pas assumés, de la négociation !

La FMF poursuit le combat pour améliorer cette convention​.
C’est pour cela que les avenants sur le médecin traitant de l’enfant et sur les congés maternité ont été signés, et que celui sur la télé-expertise par les spécialistes a été renvoyé à la négociation.
La FMF-US sera très vigilante dans les prochains mois à l’application des consultations longues et complexes, ainsi qu’ à celle des consultations en urgence dans les 48h, seules avancées pour les spécialités cliniques dans cette convention.

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale