×
Accueil > Actualités > FNMR Communiqué Revenus des médecins radiologues libéraux : une méthode d’évaluation inadaptée, des chiffres erronés
 
Spécialiste PTL

Actualités

FNMR Communiqué Revenus des médecins radiologues libéraux : une méthode d’évaluation inadaptée, des chiffres erronés

Publié le : 17 février 2015, par

COMMUNIQUE

Revenus des médecins radiologues libéraux : Une méthode d’évaluation inadaptée, des chiffres erronés


L’’INSEE publie une étude sur les les revenus des jeunes médecins [1] qui montre l’évolution de l’exercice libéral : féminisation, développement de l’activité salariée, installation plus fréquente en secteur 2, progression des revenus des jeunes supérieure à la moyenne.


Au-delà de l’intérêt général de l’étude, la FNMR regrette que la radiologie n’ait pas fait l’objet d’un traitement plus spécifique justifié par les caractéristiques de cette spécialité.


Cette étude appelle plusieurs remarques :

  •  Il s’agit de revenus 2011 attribuant 189 770 € pour les radiologues alors qu’ils sont de 121 612 € pour la Caisse de Retraite des Médecins de France. Ils ont baissé depuis.
  •  Les radiologues exercent majoritairement en société d’exercice libéral (SEL). La DREES, qui publie ces données, appelle à les interpréter avec prudence dans la mesure où les revenus des SEL sont difficilement appréhendés.
  •  La spécialité « radiologie » citée associe les radiothérapeutes dont les revenus sont plus élevés que ceux des radiologues.
  •  Les jeunes radiologues qui s’installent, rejoignent des groupes déjà constitués. Le montant des investissements nécessaires pour un cabinet de radiologie ne permet plus la création ou la reprise d’un cabinet de proximité.
  •  L’étude tient compte du volume d’activité mais pas du temps de travail.


Les revenus des radiologues ne déterminent pas seulement leur place dans le classement des revenus (1er pour l’INSEE mais 5ème en 2011 et 7ème en 2012 pour la CARMF). Ils sont aussi le seul moyen d’investissement des radiologues libéraux qui financent l’intégralité de leurs équipements (scanner et IRM compris), les salaires des personnels, les loyers, etc.) sur leurs fonds propres.


Leurs conditions d’exercice de la radiologie justifient une méthodologie spécifique pour l’analyse des revenus et des charges de la spécialité. C’est ce que la DREES envisage en lançant cette année une étude sur ce point.


La FNMR souhaite que la transparence soit faite sur les revenus réels des radiologues, comme pour les autres spécialités, mais aussi sur les charges très élevées en imagerie médicale.


* * *


Contact : Docteur Jean-Philippe MASSON - Président FNMR - Tél : 01.53.59.34.07.


Fédération Nationale des Médecins Radiologues


168 A rue de Grenelle – 75007 PARIS


Tél : 01.53.59.34.00. – Fax : 01.45.51.83.15. – Mail : info@fnmr.org


 

 [1] Les revenus d’activité des médecins libéraux récemment installés : évolution récentes et contrastes avec leurs aînés. Anne PLA, Fanny MIKOL. Emploi et revenus des indépendants, éditions 2015 – INSEE références.

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale