×
Accueil > Actualités > LE BLOC ne participera pas à la séance de signature de la convention
 
Généraliste

Actualités

LE BLOC ne participera pas à la séance de signature de la convention

Publié le : 26 juillet 2011, par Fédération des Médecins de France (Admin)

Les chirurgiens les anesthésistes et les obstétriciens n’ont jamais eu de place dans cette convention adoptée par la CSMF, le SML et MG France. Le directeur général de l’UNCAM en aurait averti son conseil d’administration : “Rien à négocier avec Le Bloc !” .

La convention 2011 est la reconduction pure et simple du secteur II, un imbroglio sur le secteur optionnel de 2009, un gel du secteur I et des tarifs opposables. Aucune actualisation des tarifs de la chirurgie, de l’obstétrique et de l’anesthésie pour compenser la pénibilité des urgences, développer la chirurgie ambulatoire, faciliter le recrutement des anesthésistes libéraux, lutter contre l’augmentation des charges professionnelles et l’érosion monétaire.
Le déremboursement rampant de la chirurgie continue : en 40 ans les actes de chirurgie ont vu leur prix multipliés seulement par 4 quand la consultation du généraliste a été multipliée par 9. Le SMIC a lui été multiplié par 15.
L’assurance maladie l’a expliqué sans ambages : le gouvernement négocie trop mal les tarifs des médicaments et de l’hospitalisation publique pour pouvoir dégager les marges de manœuvres nécessaires. L’assurance maladie refuse d’admettre pour les praticiens des blocs opératoires la légitimité d’une compensation par des compléments d’honoraires, alors que ces compléments d’honoraires ne sont que les conséquences de sa propre politique tarifaire : Qui sème le déremboursement récolte le dépassement.
Un avenant conventionnel pour les praticiens des blocs opératoires serait envisagé en septembre si l’UNOCAM veut toujours d’un secteur optionnel. LE BLOC est prêt à négocier la meilleure régulation pour tous les praticiens des blocs et la solvabilisation des compléments d’honoraires par les organismes d’assurance complémentaires en faveur des patients. Mais surement pas d’accepter l’exclusion des praticiens de secteur I de cette revalorisation (projet de 2009).
En réalité aucune séance de concertation avec le syndicat LE BLOC qui représente près de 60% des praticiens n’est programmée par l’Assurance Maladie. Les chirurgiens les obstétriciens et les anesthésistes retiennent de leur histoire commune que seuls les arrêts d’activités et les épreuves de force avec les Pouvoirs Publics leur ont permis de sortir de situations inacceptables. Au projet de convention LE BLOC n’apposera pas sa signature :il y opposera un grand mouvement de contestation cet automne.

Les co-présidents du BLOC


Dr Jean MARTY
Secrétaire général du SYNGOF
06 09 35 02 77
Dr Philippe CUQ
Président de l’UCDF
06 08 91 86 92
Dr Henri MOUYSSET
Président de l’AAL
06 84 22 51 30

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale