×
 

Actualités

Le show de Jean-Paul Hamon contre la médecine foraine

Publié le 24 juin 2009, par Fédération des Médecins de France (Admin), Jean-Paul HAMON

JPH et la Valancienne

Pour alerter la population et les pouvoirs publics les leaders d’Union généralistes lancent, à la manière des boulangers ambulants et des bouchers itinérants, un tour de France des plages de vacances.

Oyez, oyez braves gens : pivot du système de santé, le médecin généraliste serait devenu une espèce en voie de disparition, ou menacée de l’être proclament les co-présidents du syndicat Union généraliste (FMF), Jean-Paul Hamon et Claude Bronner. En cause ? D’une part l’arsenal répressif du projet de loi HPST avec mise en place de « la machine à réquisition » et la taxe Bachelot en cas de refus de consultation en zone sous-dense. Et d’autre part, les pressions des caisses d’assurance maladie qui harcèlent pour « délit - statistique » les prescripteurs qui ne font pas assez de CMU

Pour alerter la population et les pouvoirs publics les leaders de UG lancent, à la manière des boulangers ambulants et des bouchers itinérants, un tour de France des plages de vacances. Le coup d’envoi a symboliquement été donné sous les fenêtres du ministère de la santé, avenue Duquesne, à Paris où a stationné la camionnette ironiquement baptisée « la Vallancienne ». Diminutif du nom du chirurgien Guy Vallancien qui, pour remédier aux zones sous-denses, avait suggéré de développer les consultations de médecins au moyen « de camions équipés pour des examens légers et reliés par connexion wifi à une maison de santé ou un établissement de santé ». D’où le bandeau « médecine foraine », apposé sur le véhicule. Sous le regard intrigué des passants des panneaux ont aussi été déployés sur le trottoir : l’un pour désigner « un métier d’avenir : médecin, postier, instituteur » , l’autre pour souligner qu’il y a « chaque jour 12 médecins généralistes de moins en France », que « sur 100 médecins diplômés 9 s’installent en libéral » et « toujours la boîte à claque pour les motiver à s’installer ». Micro en main, Jean-Paul Hamon, clame au haut-parleur avec des intonations de comique troupier : « venez voir ce phénomène, ce délinquant recherché activement par le contrôle de la caisse nationale d’assurance maladie, un délinquant dénoncé par le gouvernement. Venez, venez admirer le phénomène unique : on le réquisitionne, on le sanctionne. Et, depuis 30 ans, il résiste ». Et puis : « la démographie médicale s’écroule plus facilement qu’un Airbus. Venez, venez admirer ce phénomène recherché jusqu’en Roumanie et jusqu’en Lituanie ». Pour les co-présidents d’Union généraliste si l’on ne se dépêche pas à refonder le système de santé et, en particulier à mettre les moyens sur la médecine de premier recours, on « va au-devant de grandes difficultés ».
 

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top