×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point-hebdo FMF du 02-07-2017

Publié le : 3 juillet 2017

Chers amis,

  • Le drapeau combatif de la FMF est en berne ce jour, pour nous incliner devant la grande Dame qui vient de nous quitter. Simone Veil n’est plus mais son oeuvre persiste, et prions pour que plus jamais nous n’ayons à connaître les conditions dans lesquelles elle a dû évoluer une grande partie de sa vie. Son goût de la vie et des autres lui ont fait braver toutes les avanies, et au terme de son existence elle a pu partir la tête haute. Une femme qui a redonné à la Politique toutes ses lettres de noblesse, elle mérite à ce titre de reposer au Panthéon. Chapeau bas, Madame Veil.
  • La suite de ce Point Hebdo va vous paraître bien terre-à-terre, mais c’est mon rôle que de vous informer.Le 1er juillet a vu arriver certaines revalorisations. C’est le cas de la MCG/MCS (Majoration de Coordination Généraliste ou Spécialiste), qui passe de 3 à 5 euros. Les spécialistes ont l’habitude de l’utiliser, les généralistes moins. Je vous rappelle que vous pouvez coter MCG à chaque courrier de retour vers le médecin traitant, lorsque vous suivez un patient à sa demande ou en cas de consultation "hors domicile habituel". Le CNPsy (et VNPsy) passe à 39 euros, les cotations pédiatriques sont modifiées, et le modificateur K augmente de 11 à 20%. Enfin, le frottis (de dépistage uniquement) peut être coté à taux plein en plus du C/Cs (bien que la rédaction du décret soit peu explicite). En revanche, le CA du généraliste, et les MPE et MNP du pédiatre disparaissent. Retrouvez toutes les nouvelles cotations sur notre plaquette FMF.
  • Par ailleurs, les irréductibles qui refusent d’être Rémunérés sur Objectifs de Santé Publique (ROSP) ont jusqu’au 02 août pour notifier à leur CPAM leur refus de la ROSP enfants.
  • l’autre bonne nouvelle est la reconnaissance officielle, et bien tardive, de la messagerie Apicrypt comme hébergeur de données. Que de temps et d’énergie perdus à faire accepter à nos chers politiques qu’un dispositif créé par des professionnels libéraux peut s’avérer d’une redoutable efficacité, quitte à faire de l’ombre aux systèmes concoctés par des fonctionnaires. Mais ça y est enfin ! Vous pouvez répondre à vos hôpitaux, qui se retranchaient derrière cet argument (Apicrypt n’est pas agréé), que maintenant ils peuvent vous écrire sur votre messagerie hypersécurisée Apicrypt, quelle que soit la messagerie que eux, utilisent (en général MSSanté). Et portez la bonne parole auprès de vos correspondants para-médicaux, qui souvent se laissent enchanter par la gratuité de MSSanté sans comprendre qu’au final il leur en coûtera beaucoup plus cher en temps perdu que les 70 euros annuels d’Apicrypt. Est-ce un signe d’ouverture de ce nouveau gouvernement ? A suivre ...
  • Je termirerai par l’absurde. Le Directeur de la CPAM d’Avignon a porté plainte contre un généraliste pour diffamation, parce que celui-ci a affiché dans sa salle d’attente son refus désormais de délivrer des arrêts de travail suite à la 3ème procédure engagée contre lui par la CPAM pour ce motif. Quand on sait qu’une autre consoeur s’est vu notifier une Mise Sous Accord Préalable (MSAP) suite à des arrêts de travail sur une période où elle était déjà contrôlée (et ses arrêts tous acceptés par le Médecin-Conseil), on se demande ce qu’il faut faire. On prescrit, on est sanctionné ; on ne prescrit pas on est attaqué. L’autre absurdité, devenue hélas bien banale, est l’ouverture en Creuse d’une Maison Médicale ... sans médecin. Mais pas grave, les politiques locaux de tous bords, maires, préfets, députés, se félicitent des 500 000 euros dépensés pour ce projet. Pas sûr que les contribuables, et aussi patients, soient de cet avis.

Je vous souhaite une belle semaine.

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top