×
Accueil > Actualités > POUR UNE LOI EN BONNE SANTE, LE SNORL PERSISTE ET …
 
Spécialiste

Actualités

POUR UNE LOI EN BONNE SANTE, LE SNORL PERSISTE ET …

Publié le : 21 janvier 2015, par

Le SNORL réaffirme son mot d’ordre d’utilisation de la feuille de soins papier, autant que faire se peut et en respectant les difficultés vécues ou perçues par nos patients.


Le SNORL remercie les Centrales Syndicales (CSMF, FMF et SML) de leur front uni qui donne force et cohésion à ce mouvement.

Le SNORL renouvelle son refus de cette future loi de santé 2015.
Elle remplace les valeurs humanistes de notre pratique et notre engagement quotidien par un système de santé planifié, codifié et normalisé.

Ce projet de loi provoquera inéluctablement l’inverse de ce qu’il prétend régler : un déficit abyssal du financement de notre système de santé. Ce n’est pas une déshumanisation de tous les rapports entre l’ensemble des différents intervenants dans la relation de soins qui réglera notre problème.

Le SNORL est convaincu que le Tiers Payant Généralisé aboutira à la déresponsabilisation inflationniste de l’ensemble des intervenants du parcours de soins, sachant que les patients présentant une fragilité financière ou sociale sont déjà protégés.

Le SNORL déplore l’attitude monolithique du pouvoir politique. Cela conforte notre détermination à poursuivre l’action.

Le SNORL lutte pour des valeurs. Cette loi est motivée par des dogmes.
La lutte sera longue mais elle est essentielle, vitale !

Le SNORL propose la mise en place d’un « Ségur de la Santé ».
Se parler, s’écouter, s’entendre : l’évidence d’une société ouverte

Contact presse :
Jean-Michel KLEIN | Président
06 34 65 50 47 – dr.jmklein@gmail.com

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale