×
 

Actualités

Retraite : comment partir plus tôt ou gagner plus ?

Publié le 29 mars 2015, par Richard TALBOT (Admin)

L’âge auquel les médecins pourront liquider leur retraite sans décote recule inexorablement, du fait de la réforme des retraites : allongement de la durée de cotisation nécessaire et âge minimal porté à 62 ans.

Les médecins qui décident de partir entre 62 et 67 ans ont souvent du mal à afficher au compteur un nombre de trimestres suffisant pour pouvoir partir sans décote ( pour rappel, chaque trimestre manquant entraîne une décote de 1,25 %, plafonnée toutefois à 25 % - quand même).

Mais la réforme des retraites a aussi fait que les avantages des salariés s’appliquent aussi maintenant aux libéraux, et en particulier l’acquisition des droits pour les enfants et le Service National. C’est cependant bien caché, si bien caché même que ça n’apparaît nulle part sur le site de la CARMF, et qu’il faut aller rechercher la lettre d’information N°32 de la CARMF pour le savoir.

Chaque enfant "rapporte" 4 trimestres validés (mais non cotisés, donc pas de points supplémentaires) à sa mère, et 4 trimestres supplémentaires (1 par année d’éducation jusqu’à 4 ans) qui peuvent être partagés entre le père et la mère ; cependant le partage n’est possible que pour les enfants nés depuis le 1er janvier 2010, les enfants plus âgés ne profitent qu’à la mère..

Pour en bénéficier, il faut s’adresser à la Caisse de Retraite du Régime Général, quelle que soit la date de naissance des enfants (pendant l’activité salariée ou libérale), en envoyant pour chaque enfant une preuve de naissance et de vie d’au moins 4 ans : une copie d’acte de naissance avec la mention "non décédé à la date du xx/xx/xxxx" fait parfaitement l’affaire. Il faut ensuite transmettre à la CARMF une copie du relevé de trimestres du Régime Général des Salariés incluant ces trimestres "gratuits". L’attribution des trimestres est automatique.

Pour les geeks, la procédure est possible en ligne en créant son compte sur le site de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse des Travailleurs Salariés. Une fois le compte créé, on peut déclarer ses enfants en ligne, puis demander son relevé de carrière, qu’il faudra ensuite transmettre à la CARMF.

À noter cependant que ces trimestres n’apparaissent pas sur le relevé e-CARMF ni sur les simulations qu’on peut faire en ligne sur le site de la CARMF, car ils ne sont validés définitivement qu’au moment de la liquidation de la retraite.

Par ailleurs, hommes et femmes qui ont élèves au moins 3 enfants au moins 8 ans bénéficient d’une prime de 10% sur toutes leurs prestations retraite.

Pour les hommes et les quelques femmes qui ont consacré 10 à 18 mois à la Nation au titre du Service National, le temps passé sous les drapeaux valide de même 1 trimestre par trimestre de service, par le premier régime de retraite dont relève le médecin après son Service National : Régime Général s’il l’a fait pendant l’internat, CARMF si c’est après.

Même procédure : il suffit écrire au régime concerné (après 45 ans, avant la demande n’est pas étudiée) en joignant une copie du livret militaire.

Enfin dernière possibilité, mais pas gratuite celle-là : les médecins qui se sont installés avant 2004 et avant l’âge de 40 ans ont "bénéficié" (cadeau empoisonné) de la gratuité des 4 premiers trimestres d’installation, mais ces trimestres non cotisés ne sont pas non plus validés. Il est cependant possible de racheter ces trimestres (en déduisant le rachat de votre BNC au titre de cotisation sociale obligatoire) pour un prix variant de 783 à 1672 € par trimestre (en fonction de l’âge que vous avez au moment du rachat). Mais attention : cette possibilité s’arrête au 31 décembre 2015, et la CARMF met souvent plus de 3 mois à étudier le dossier. Il est donc urgent de s’en préoccuper si vous êtes intéressé. Et un petit bémol : paiement cash obligatoire en un seul versement.

Résultat des courses  : soit vous avez vos trimestres plus tôt et pouvez partir plus tôt sans décote, ou si vous continuez vous bénéficiez d’une surcote (pour le régime de base) de 0,75 % par trimestre supplémentaire.


Je précise suite à certaines remarques que la GRATUITÉ ne s’applique qu’au régime de base. On peut aussi racheter des trimestres de Régime Complémentaire, mais c’est payant. À chacun de voir selon son cas si c’est intéressant ou pas …

Majoration du Régime de Base GRATUITE pour les femmes ayant eu des enfants

Validation GRATUITE du Service National

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top